Screenshot

Et on commence ce chapitre par cette image très romantique. Monsieur George fait la cuisine pendant que sa bien-aimée dort encore.

Screenshot-2

Dommage ! Elles sont ratées (ce sont des gaufres).

George : Oui bah ça va, hein ? J'ai jamais cuisiné de ma vie !

Petit conseil, alors : ne cuisine plus jamais ! ^^

Screenshot-4

Tu vas vraiment manger ça ?

Louise : C'est George qui les a faites. Je lui fais confiance !

Mon Dieu, ma fondatrice va mourir d'une intoxication !

Screenshot-9

Enfer et damnation. Je me promenais dehors quand j'ai vu cette chose !! La livreuse de journaux ! Rah, va t-en perfide, toi et ta saleté de papier. 

Je déteste les journaux, faut les mettre à chaque fois dans la poubelle, j'ai la flemme de les faire lire par les sims.

Livreuse : Feignasse.

Quoi ? Moi une feignasse ? Je me lance dans un legacy ma petite ! Je suis loin d'être une feignasse ! Et fais gaffe, je suis la déesse ultime des sims, je peut très bien de supprimer si tu es trop insolente ! 

Livreuse : Je ferais mieux de partir.

C'est ça et reviens pas !

Screenshot-10

Tu fais quoi ? 

Louise : J'appelle pour qu'on arrête de nous livrer le journal.

Très bien !

Screenshot-13

Mais ? Mais ? Qu'est-ce vous foutez à la douche ?

Louise : Casse-toi, Mae, c'est privée.

Ah j'ai compris...

Screenshot-87

Tu fais quoi ma fondatrice adorée ?

Louise : Ca se voit pas ? 

Oula, toujours fâchée par mon intrusion dans leur vie privée... Et toi George ?

George : J'appelle mon coécipier, je dois avoir une bonne relation avec lui pour le boulot.

Screenshot-16

Pourquoi tu parles de Louise à ton collègue ?

George : J'ai encore le droit d'appeler qui je veux ?

Oui oui.

Screenshot-89

George : Bonjour. Alors comme ça, on va faire équipe.

Rainer : C'est ça !

Screenshot-90

Étant donné que George est de la police, il peut questionner Rainer Rowling (un lien de parenté avec Harry Potter ?). On apprend de ce fait qu'il est cordon bleu, perfectionniste, parasite, fêtard et hypersensible. Un hypersensible dans la police ?

Screenshot-92

Louise à la guitare, George qui s'aprête à manger. Et un chevalet ! Et oui, si je veux peindre les portraits de toute la famille, il faut bien commencer quelque part !

Screenshot-94

Louise ira donc immédiatement l'essayer.

Screenshot-93

Mais devra faire une pause pour vomir. Qu'est-ce que tu as ?

Louise : Les gaufres de George, sûrement.

Sûrement.

Screenshot-96

Photo qui sert à rien, mais j'avais envie de vous montrer le fabuleux George qui traverse les murs !

Screenshot-97

Et on peut savoir où tu vas ?

George : Bien sûr ! Je vais rédiger un rapport sur Rainer à la bibli et sur le chemin je vais voir des gens qui vendent des animaux.

Une bestiole ? Ca peut être sympa.

Screenshot-98

Ah bah non, c'est un poulain.

George : Et alors ?

Et alors je ne veux pas d'un poulain, faut tout le temps s'en occuper.

George : Feignasse.

Tiens tiens, j'ai l'impression d'avoir déjà vécu ça. 

Screenshot-99

Les gaufres, hein ?

Louise : Je suis enceinte ! 

Super... Le gosse va grandir dans un cagibi, étant donné que les économies familiales ne grimpent pas si vite que ça.

Louise : Arrête d'être pessimiste ! 

Faudra s'en occuper de ce petit.

Louise : Je ne suis pas aussi feignasse que toi.

Ils me saoulent tous. Je clos ce chapitre !