Screenshot-105

Valentin : Anaïs ? Comment... Comment ça va, ma puce ? Tu ne sembles plus là, depuis quelques temps...

Ana : ... 

Valentin : T'enfermer comme cela n'arrengera rien... 

Bisou m'a dit que je pouvais peut-être lire dans ses pensées... Mais je sais pas faire ! 

Valentin : Tu peux lire nos pensées ?? 

Non !! Je sais pas faire. Attends, je me concentre, et... 

*pensées d'Ana*

Screenshot-34

Ana : NOOOOOON !!!!!!! TIIIIIIIIIM !!!! Pourquoi tu brilles ? Pourquoi ? Reviens, je t'aime ! Je veux pas que tu partes ! Bouhouhou !

Screenshot-34

Ana : NOOOOOON !!!!!!! TIIIIIIIIIM !!!! Pourquoi tu brilles ? Pourquoi ? Reviens, je t'aime ! Je veux pas que tu partes ! Bouhouhou !

*réalité*

Wouah !! Et bien, je déteste entrer dans la tête des gens ! Mon Dieu, voilà pourquoi Ana est si ailleurs, elle est totalement déconnectée de la réalité !! Elle revit encore et encore la mort de son frère, la vie extérieure n'existe plus. Elle ne m'entend peut être même pas ! 

Screenshot-108

Valentin : Ma chérie... 

Val !! Ta fille ne sait même pas que tu es là !! Elle ne te voit pas, ne t'entend pas ! Elle a cessé de "vivre " au moment où son frère est mort !

Valentin : C'est impossible... 

Screenshot-112

Tim : Ana !! Comme tu me manques ! 

*pensées d'Ana*

Cette voix... Je le reconnaîtrais entre mille. Cette voix aimée, chérie, douce, réconfortante. J'ai tant besoin de cette voix. Mais elle est partie... Cette voix... 

Je me souviens

Screenshot-39

Screenshot-95

Screenshot-9

Screenshot-20

Tous les moments passés avec toi, joyeux. Tu étais là, joyeux aussi, heureux de vivre. 

Vivant.

Il n'y a pas eu que la mort. Il n'y a pas eu que les paillettes. 

Non. 

Avant, il y avait la vie.

Pourquoi ne m'étais-je donc pas souvenue de ça ? Pourquoi seule la mort était restée ancrée en moi, me coupant de ma vie qui m'échappe, à moi ?

La mort doit partir. Je dois reprendre ma vie en main. La mort doit partir !

La mort doit partir !!!

*réalité*

Screenshot-111

Ana : Tim ? Ce...

Tim : Ana, qu'est-ce qu'il se passe ? 

Ana : La mort... La mort... ! La mort doit partir !! La mort doit partir ! 

Tim : Ana !

Ana : Ma vie !!

Elle devient folle !

Ana : Ma vie...

Screenshot-115

Tu peins, toi ? 

Valentin : Ça m'occupe quand il n'y a pas...

URGENCE !!! Hein ? Où est passée la sonnerie ? 

Valentin : Fausse alerte ! 

Dis plutôt bug, tu as 0/30 sims sauvés dans ton SLT ! 

Valentin : Eh bien je ne le réaliserais jamais, que veux-tu. Et pout Ana ? Ça va mieux ?

Il faut laisser se faire les choses, elle guérira...

Screenshot-118

Alors cette sortie scolaire ? 

Léna : Super ! J'ai enfermé un agent de police dans une cellule ! 

Quoi ?? 

Clem : Ouai, et même que j'ai utilisé des objets que seuls les adultes peuvent utiliser !

Comme ? 

Clem : Un taser !! J'ai failli électrocuté un agent ! 

Léna : T'aurais dû le faire, c'aurait été marrant ! 

Bande de folles.

Screenshot-119

Susan : Donc là, 7x6 = Egal ? Anaïs ?

Ana : ...

*pensées d'Ana*

Lutter... Je dois lutter. Ne pas la laisser me maîtriser. Ce n'est pas à elle de vivre ma vie ! Elle n'a pas le droit de ma la voler ! 

*réalité*

Ana *tout bas* : 42...

Screenshot-121

Susan : Mae, on part en vacances gratuites, alors je t'en supplie, ne fais pas qu'on reviennent en catastrophe car l'une de nos filles est morte prématurément ! 

Sympa ! Tout le monde déprime, faut que je fasse dans le joyeux, et Ana n'arange pas tout !

Susan : Mae, ces temps-ci ne sont pas fait pour rire apparemment.

Super, on s'éclate depuis le début du legacy et subitement, à la huitième génération, on déprime !

Susan : Peut-être que toute la douleur emmagasinée est enfin évacuée.

Chouette ! Super...

Susan : Et peut-être que tu as enfin compris que la vie n'est pas que rire, qu'il faut parfois pleurer... 

Ça va pas ? Il s'est rien passé de particulier ! C'est juste que...

Susan : Que tu as compris que c'est ça la vie ! 

Mais non !! Juste que j'ai lu un bouquin pas super joyeux, et que j'écris des trucs bien dramatiques... Alors, évidemment, ça se ressens ! 

Susan : À dans deux jours, Mae.

Screenshot-122

Moi, comprendre qu'il faut pleurer ? Pfff, je veux rire !! Je veux m'éclater !! Veux pas comprendre !! Non mais, elle se croit philosophe ? 

Screenshot-124

Les filles, vos parents sont en vacances ! 

Clem : Super, encore quelqu'un va mourir... 

Merci de m'aider, si vous vous y mettez, je suis dans de beaux draps ! Avec qui je vais faire la barge ? 

... 

Maelina ♫ !

Léna : Eh, Clem, on séche, demain ? 

Clem : Trop !

Screenshot-125

Screenshot-126

Hein ? NOOOOOOOOOOON !!!! Horreur, enfer et damnation !! Deux Bru ? Deux Bru ? Non !!!! J'en supprime une... Celle qui s'éclate en bas, parce qu'elle va jamais sortir de là, je le sais.

Screenshot-127

Elle veulent sécher les cours... Je leur dit que c'est la journée de l'horreur et que c'est férié ? :D

Screenshot-129

Amuse toi bien ! 

Ana : Mer... Merci. 

Tu es en voie de guérison ? 

Ana : ... 

Une lente guérison, alors... 

Screenshot-133

Statut de jumelles oblige, elles sortent une pomme en même temps ! 

Léna : Pas groumpf !! 

Clem : Vais gloups gner ! 

Je dirais que c'est incompréhensible.

Screenshot-138

Allez, on fourre son pif dans la tarte !!

Screenshot-139

Clem : Peut plus respirer !!

Au fait qui a gagné à bouffe la pomme ?

Screenshot-141

Alors ? J'ai pas le droit à une réponse ? 

Léna : Clem !

Léna a une légère avance sur sa jumelle ! 

Screenshot-146

Ça mange plus proprement ici ! 

Ana : C'est... bon. 

Screenshot-145

Léna : J'ai gagné !

Bravo, tu es sacré gros porc qui ne sait pas bouffer correctement de l'année !

Léna : Mais j'ai gagné ! 

Clem : Vais... vomir.

Screenshot-147

Alors, la maison de l'horreur ? 

Léna : Les doigts dans le nez ! 

Charmant... 

Clem : Même pas peur.

Ana : Peur... Brrr... Mort !!

Non, Ana, calme toi, c'est rien. 

Ana : Rien... 

Screenshot-148

De un, vous faites peur, de deux, vous conduisez la superbe voiture ultra chère alors faites gaffe et de trois... OU EST VOTRE SOEUR ???? 

Léna : Dans le coffre, y'avait plus de place. 

Quoi ?

Clem : Pas le choix ! 

Non, mais vous êtes totalement malades, irrésponsables, folles !! Elle est sensible psychologiquement en ce moment, elle est en voie de guérison !!

Léna : Qu'est-ce que tu as en ce moment, Mae ?

Clem : T'es pas du tout cool. 

Léna : Et c'est lourd. 

Je suis inquiète à propos d'Anaïs, alors arrêtez la voiture immédiatement !

Screenshot-150

Léna : Mae, parapluie. 

Oui, je sais... J'ai déjà oublié chez quelqu'un d'autre... 

Clem : Pfff, y'a personne dans ce bld pourri ! Pas une personne pour demander des bonbons ! 

Screenshot-151

J'en profite pour voux montrer le nouveau gnome qui a sauté dans la poche d'une des jumelles diaboliques.

Screenshot-154

Clem : Eh, Léna, aujourd'hui, on sèche, hein ? 

Léna : Clair, on a pas pu le faire hier, mais on le fera aujourd'hui ! 

C'est moi ou elles commencent à mal tourner, les deux ? 

Léna : On a qu'à se faire une petite manucure/pédicure !

Clem : Oui, j'ai hâte ! Je cours me changer !

Screenshot-155

Clem : Mais pour bien commencer la journée, rien de mieux qu'une petite partie de bowling !

Léna : Clair !

Qu'es-ce que j'y peux ? Je peux pas les obliger à aller en cours, moi ! 

Screenshot-156

Clem : Léna !!! Grouille-toi, je vais me faire caler par le chauffeur de bus si je t'attends encore trop longtemps ! 

Léna : J'arrive ! 

Screenshot-160

Allez, les princesses maléfiques, amusez-vous bien, mais les parents vont peut-être le savoir. 

Léna : T'as pas intérêt à nous balancer ! 

Je ne le ferais pas ! Mais les parents savent ce genre de choses et le bulletin le révélera de lui-même !

Screenshot-164

Clem : Bon, Léna, retour des vieux dans deux heures, faut qu'on range tout le linge sale accumulé en deux jours dans la maison ! Occupe toi de lancer une machine, je ramasse le linge ! 

Léna : OK, chef !

Screenshot-166

Ana : Mae... Merci... Parapluie... Joli. 

De rien, mais ce n'est pas moi, c'est la touche hasard qui a sorti ces motifs ! 

Screenshot-167

Susan : Nous revoilà ! Pas de morts ? 

Haha, très drôle, j'aime ton ironie qui se voit trop pas. 

Susan : Ce n'était pas le but non plus. 

Valentin : Pas de fête ? 

Comment veux-tu qu'elles fassent une fête, les deux écervelées ? Elles n'ont pas d'amis !! Forever alone !

Susan : Et Anaïs, ma petite Anaïs ? 

Elle s'améliore, mais il ne faut pas la brusquer. 

Susan : Vite, rentrons...