Screenshot-72

Kelly se leva de bonne heure ce matin. Habitude prise pour aller au lycée. Elle jeta un oeil par dessus son épaule. Elle sentait la présence. Elle savait qu'elle était là, même si elle ne parlait pas. Elle était une louve après tout. Et son instinct ne la trompait jamais.

Screenshot-73

Après un petit déjeuner rapide et une toilette tout aussi rapide, elle grimpa dans le bus. 

- Pourquoi je vais en cours, moi ? chuchota-t-elle pour elle-même. J'ai personne pour m'engueuler, rien ! Je peux sécher autant que je veux ! 

Alors une fois arrivée devant le lycée, au lieu d'entrer dans le bâtiment, elle alla dans la direction opposée, vers le parc.

Screenshot-74

Le festival d'été était arrivé. Vraiment parfait ! Elle se prépara une glace en pensant aux autres ados qui s'embêtaient en cours, pour ne pas que leurs parents crisent. Qu'est-ce que c'était bien de vivre seule, sans parents. Elle n'avait pas besoin d'eux de toute façon.

Screenshot-76

"Kelly, tu ne devrais pas sécher"

- Te revoilà, toi, souffla-t-elle d'exaspération. 

"Oui, me revoilà, pour te dire que tu dois aller en cours !"

- De un, je vais ce que je veux, et de deux, m'en fous de ce que tu penses. Le lycée ne me sert à rien.

Screenshot-78

"Je savais pas que tu étais une romantique !"

- Je le suis pas, je ramasse toutes les fleurs pour que les autres n'en ait pas.

Screenshot-79

Kelly s'essaya alors au tir au but. Elle se concentra sur la tête du gardien. Il devait avoir, quoi ? Trente, quarante ans ? Et il faisait une grimace en tirant la langue. Pathétique. Un bon ballon dans la face lui donnerait une bonne raison de grimacer... de douleur.

Screenshot-81

Elle frappa le plus fort qu'elle put. Elle avait tiré à peine trop bas et le ballon le toucha à l'épaule.

- Mais tu es folle ?! hurla-t-il. Ça fait super mal !

Kelly sourit.

- Ça te fait rire ?

Elle continua de sourire en ne le cachant même pas. Peu importait. Elle haussa nonchalemment les épaules avant de se diriger vers un autre endroit du parc, laissant l'homme et son épaule souffrante.

Screenshot-84

On lança des feux d'artifices. Kelly les observa depuis le sol, avant de reprendre ses activités. Elle passa ainsi la journée au festival, tandis que les autres adolescents s'ennuyaient en cours.

Screenshot-85

En rentrant chez elle, elle dû faire une nouvelle fois la cuisine. Qu'est-ce qu'elle détestait ça ! C'était trop compliqué et long. Comment pouvait-on aimer cuisiner ? Ce n'était qu'une tâche ingrate à refiler aux autres.

Screenshot-86

Son repas avait brûlé. On aurait pu dire qu'elle n'était pas douée pour cuisiner, mais ce n'était pas une activité digne d'intérêt, le genre que les petites gens incapables de quoi que ce soit d'autre. En tout cas, c'était inmangeable.

Screenshot-89

Son téléphone sonna. Elle sursauta. Personne n'avait son numéro ! Qui pouvait bien l'appeler ? Une erreur ? Non, pas une erreur. Un nom s'affichait sur l'écran.

Fjord.

Elle raccrocha immédiatement. Elle ne voulait plus jamais parler à sa mère. D'ailleurs, ce n'était plus sa mère. Elle ne s'était jamais occupé d'elle, et elle était partie avec Gaétan, les abandonnant sans scrupules. Kelly était partie à son tour, et elle ne reviendrait jamais.

Screenshot-91

"C'était qui au téléphone ?"

- Pas tes affaires, cracha la jeune fille.

"Connais pas."

- Te te crois drôle ? 

Screenshot-93

La jeune fille fut réveillée en pleine nuit. Quelqu'un sonnait à sa porte. Elle grommela, pesta contre le maudit qui osait la réveiller. Qui lui en voulait à cette heure-ci ?

Screenshot-94

Elle tomba nez à nez avec un homme d'une trentaine d'années, un appareil photo à la main. Un paparazzi ? Ici ? Qu'est-ce qu'il lui voulait ?

- Mademoiselle, vous êtes bien Kelly Vanek, la fille du célèbre Gaétan Vanek ? 

Un rictus de haine traversa le visage de Kelly.

- Si vous cherchez ses enfants, il y en a plein à Aurora. 

- Non, c'est vous que je cherche, la mystérieuse jeune blonde disparue sans laisser de traces ! Je n'arrive pas à croire que je vous trouve, je vais faire la une des journeaux avec mes photos !

Un plan se mit en place dans la tête de la jeune blonde, comme il disait. 

- Ne voudriez vous pas plutôt entrer à l'intérieur, on y sera mieux, proposa-t-elle.

L'homme accepta et tout deux entrèrent. il prit un calepin et posa sa première question de but en blanc :

Screenshot-98

- Est-ce que la rumeur que l'on raconte à propos de vous est vraie, avez-vous tué votre père ? 

Kelly entra alors dans une colère noire. Comment ce paparazzi osait-il venir pour lui demander cela ? Il voulait savoir, eh bien il allait savoir ! Et il allait mourir de la même façon que son cher célèbre Gaétan Vanek. L'homme cria, espérant que l'on lui vienne en aide, mais personne ne pouvait l'entendre sur les berges du lac, loin de la ville et de son monde.

~*~

Screenshot-100

- Hum... Que s'est-il passé ? gémit la jeune louve.

Elle ouvrit les yeux et découvrit un homme étendu mort sur le sol de son salon. Tout lui revint alors. Le paparazzi, la question, la colère. Elle s'était transformée en loup-garou et avait tué cet homme.

Elle n'était pas paniquée, non, mais il lui fallait cacher le corps. Personne ne la soupçonnerait et personne ne chercherait cet imbécile à l'appareil photo.

Screenshot-103

Une fois la sale besogne effectuée, Kelly était si épuisée qu'elle s'écroula sur le canapé. Cet homme n'était pas si léger que ça finalement et le transporter jusqu'au bord de l'eau avait été pénible et long.

Screenshot-105

Kelly était songeuse. Elle pensait à la question du paparazzi de la veille. Les gens savait qu'elle y était pour quelque chose dans la mort de Gaétan, mais elle ne pensait pas que cet imbécile était connu jusqu'à Lucky Palms ! Et comment avait-il atteint une telle notoriété, allez savoir. 

"Tu vas en cours ?"

La voix la tira de ses pensées.

- Oui, si je veux avoir la gloire et la richesse, il faut bien que je me fasse des relations, et le lycée est le meilleur endroit pour rencontrer des gens facilement manipulables.

"Eukay..."

Screenshot-107

Arrivée au lycée, Kelly regarda ce bâtiment. Elle pensa aux heures d'ennui qu'elle allait y passer, mais il le fallait. Comme elle l'avait dit, les ados étaient facilement manipulables, il suffisait de les convaincre de quelque chose pour qu'il vous suivent. Il suffisait à Kelly de devenir la plus populaire pour que tout le monde soit à ses pieds. Les jeunes finissent par vieillir, et les vieux par mourir. La ville entière sera à ses pieds dans quelques années, cela ne faisait aucun doute.

~*~

Screenshot-109

L'animal regardait la ville en dessous de lui. Il avait parcouru le monde entier et c'était aujourd'hui que sa course folle s'arrêtait. 

Il l'avait trouvée.