Screenshot-311

- Chérie ? Qu'est-ce qu'il y a dans la pièce dans l'entrée ? Elle est toujours fermée...

Les muscles de Kelly se crispèrent. Mauvaise question, Brayden, vraiment mauvaise, à ne jamais poser. Mais c'était sûr, sûr qu'un jour, il aurait des doutes. Une pièce entièrement vitrée, mais à travers ces vitres, on ne pouvait voir. Qui n'aurait pas eu de doutes ? Quelle personne décente passerait devant cette pièce fermée à clé sans se demander se qu'elle renfermait ?

- Rien, c'est une pièce close depuis mon arrivée ici, je n'ai jamais eu la clé. Au début je me demandais aussi ce qu'il y avait, mais j'ai fini par ne plus y faire attention. Tu verras, toi aussi tu n'y feras plus attention...

Puis ils finirent leur repas normalement, dans le silence le plus total.

Screenshot-314

Ce ne fut que quelques heures plus tard que Kelly découvrit le "drame". Brayden gisait, sans doute sans vie à côté de l'arbre à bonbons magiques. Cet imbécile s'était tué de lui même avec un stupide bonbons. Elle haussa les épaules. Un de moins, mais elle aurait aimé lui briser le cœur et trouver une mort un peu plus... inventive, pour un vampire.

Mais après tout, quelle importance ? Elle n'avait qu'à trouver une nouvelle victime, ce qui ne saurait être difficile au vue de la piètre capacité mentale des hommes de cette ville.

Screenshot-318

Félicien quant à lui, toujours enfermé, affamé et désespéré seul dans sa pièce invisible aux yeux de tous, avait assisté à toute la scène, l'arrivée de Kelly et sa froideur inhumaine étant la chose l'ayant le plus choqué. Comment avait-elle réussi à arriver à un tel degré de cruauté ? Comment pouvait-elle jouer de la vie de quelqu'un sans aucun regret ?

Screenshot-319

Il ne fallut pas longtemps pour Kelly de se remettre de la mort de Brayden et elle avait dans sa ligne de mire une nouvelle proie qu'elle souhaitait piéger dans sa toile tissée de haine. En vérité, elle en était ravie, un mort sans qu'elle y soit pour quelque chose pourrait sans doute l'aider à ne pas avoir tous les soupçons portés vers elle. Juste la pitié des gens face à une pauvre fille malheureuse et malchanceuse dont la mort prend tous ses maris horriblement.

Screenshot-320

Félicien supportait de moins en moins cet enfermement forcé. De nombreuses fois dans la journée, il craqua et pleura toutes les larmes de son corps. La douleur commençait à devenir insupportable, la faim le tiraillait affreusement, la fatigue s'accumulait dangereusement et le rendait fou. Son cerveau, en manque de nutriments et de cette précieuse énergie, refusait de penser correctement, il se répétait toujours et encore les mêmes phrases, se demandait parfois où il était, ne comprenant plus, oubliant des bribes de son passé...

Si bien qu'il finit par n'attendre que la mort, que cela finisse le plus vite possible.

Screenshot-323

Bientôt, l'hiver ammena son fin manteau blanc sur Lucky Palms. Le loup adorait la neige, les rares fois où il l'avait vue, il avait passé ses journées dehors, à s'amuser à courir jusqu'au bout du port à tente d'attraper les flocons tombant sur sa gueule.

Screenshot-324

La nouvelle future victime de Kelly arriva chez elle un jour seulement après l'avoir contacté. C'était tellement facile que cela en devenait presque plus amusant. Mais elle devait le faire, et ça ne la dérangeait pas, malgré le manque de challenge.

Screenshot-326

Une fois mis au chaud, la discussion se lança d'elle même. Elle lui racontait comme aux autres sa vie, une vie totalement fictive, pleine d'émotions et de joie, et comme les autres, il buvait ses paroles, et sur de simples mensonges, la pensait la fille la plus banale du monde, avec une vie banale à laquelle il ne pouvait que croire.

Screenshot-329

Quelques heures plus tard, le jeune homme était tombé totalement sous son charme. Il n'avait pas fallu longtemps pour celui là, comme tous les autres. Il n'y avait donc aucun homme différent sur cette Terre ? Étaient-ils tous des imbéciles qui ne croyaient qu'en la beauté physique et aux mensonges, sans en demander plus ?

Screenshot-331

Dans la pièce à côté, la mort était dans l'air. C'était vraisemblablement la fin pour Félicien. Toutes ses journées de souffrance se finissaient, il quittait enfin ce monde horrible où une femme comme Kelly existait. Ses dernières pensées allèrent pour sa famille, qui n'entendrait plus jamais parler de lui sans le comprendre, ni savoir la vérité. Personne ne saurait jamais. Et rien ne lui faisait autant de peine.

Screenshot-336

Il était mort... Enfin, il était mort... Après des jours à attendre, il l'était. L'enfermement n'était décidément pas le moyen le plus rapide et efficace pour provoquer la mort, mais après avoir commencer, elle n'avait pas pu le tuer d'un autre moyen sans ouvrir la porte et... Il l'aurait tuée, c'était de la légitime défense, dirait-elle si on l'accuse.

Et on la croirait. Car les hommes étaient tous des imbéciles. Ou il lui suffirait de les charmer, cela n'avait rien de compliqué...

Screenshot-339

Elle décida de passer sa journée au festival d'hiver se déroulant sur la place centrale de la ville. Elle avait bien "travaillé' ces derniers jours et s'était donc permis une journée de repos et d'amusement. Elle retrouva avec plaisir la sensation du snow, qu'elle avait pratiqué chaque hiver à Aurora Skies, remarquant avec un petit pincement au cœur que ça lui avait manqué.

Screenshot-341

Aussi joueuse qu'Amarok dans la neige, elle se laissa tomber et joua dans la neige durant de longues heures, telle un louveteau découvrant la neige pour la première fois.

Screenshot-345

Elle s'accorda une pause dans ses jeux d'enfants pour boire un café bien chaud, bienvenue contre la morsure du froid qui arrivait.

Screenshot-348

Et ce fut ce jour précis que le jeune homme (j'ai aucune foutue idée de son prénom, j'crois que c'est Maxime ou Mathéo, un truc avec Ma devant, mais ça fait tellement longtemps que j'ai joué et qu'il est mort et enterré le pauvre mec...) décida de demander la jeune femme en mariage. Sachant désormais parfaitement comment simuler la surprise et la joie, il y cru, et ils devinrent fiancés et "heureux" de leur mariage à venir.

Screenshot-351

Cependant la Lune montait de plus en plus haut dans le ciel, bien au dessus des canyons, bien que presque parfaitement cachée par les nuages accumulés devant. Une Lune que Kelly redoutait, une Lune où elle ne contrôlait plus rien, une Lune pleine...

Screenshot-354

- Mais où est-ce qu'elle est partie...? Elle ne m'a rien dit.

Toute cette histoire commençait bien, voilà qu'il ne savait pas où était sa fiancée, qu'il n'avait aucune nouvelle et qu'elle ne répondait pas sur son portable. Et personne ne semblait l'avoir vue. Après plusieurs heures de recherches, il rentra finalement à la maison, espérant la trouver là-bas.

Screenshot-355

Mais elle n'y était pas. Le salon baigné de la lumière aveuglante de la pleine lune était également plongé dans le silence le plus total. Il n'y avait personne à part lui ici. Épuisé, il ne put se résoudre à appeler la police ou à essayer d'appeler une énième fois Kelly et s'endormit aussitôt sur le canapé, espérant de tout cœur qu'il ne lui soit rien arrivé.

Screenshot-356

- Hmm... Kelly ? marmonna le jeune homme en voyant la forme floue de sa fiancée.

- Oui, je suis là.

- Tu étais où hier soir, je me suis inquiété !

- Désolée mon amour...

Le mot lui brûla la gorge. Elle vint s'asseoir sur la canapé à côté de son soit disant amoureux.

- Après ta demande en mariage, j'étais tellement pressée de me marier que je suis allée immédiatement fêter mon enterrement de vie de jeune fille. Comme ça... On pourra se marier aujourd'hui ! lança-t-elle, faussement enthousiaste, face à son fiancé pas encore remis de sa terreur de la veille.