18-11-2017_18-57-58

Winnie : Oh mon dieu sims !

Quoi ?

Winnie : AH ! T'es de retour ?

Je boudais. Mais j'ai précisé que ce serait jusqu'à la fin du chapitre, et vu que c'est un nouveau, je suis obligée de ne plus bouder.

Winnie : Qu'est-ce que tu entends par chapitre, je comprends pas ?

Moi je comprends pas pourquoi t'as hurlé "omg sims" .

Winnie : Je suis enceinte !

Je devrais être heureuse qu'enfin, il y ait une descendance, mais je continue de trouver tout ça très rapide, alors je suis perplexe.

Winnie : Putain, Mae, sois heureuse pour moi.

WOUHOU TROP BIEN UN BEBE !

Winnie : Merciii !

18-11-2017_18-58-12

Winnie : Chéri, il faut que je t'annonce quelque chose !

Gavin : Oui ?

La cuisinière prend feu.

Winnie : La cuisinière prend feu ?!!

Gavin : Pardon ?

Winnie : Aaah, la cuisinière prend feu !

C'est ce que j'appelle un retournement de situation, wouah, c'est beau.

18-11-2017_18-58-30

Gavin : Pfff, c'était ça que tu voulais me dire ?

Winnie : Pas vraiment, je suis enceinte !

Gavin : C'est génial ! Oh, je suis si content et...

Winnie : Attention à ce que tu fais, le feu se propage !

Gavin : Ah oui, merde.

C'est une magnifique annonce de grossesse, je pleure.

18-11-2017_18-58-36

Et une cuisinière de brûlée, super, va falloir racheter ! Winnie, au boulot, ramène des sous !

Winnie : Ouf, on est vivant.

Gavin : Oui... Et bientôt trois !

Aucun rapport.

18-11-2017_19-01-55

Dis donc toi, tu as parlé de moi à ton mec ?

Winnie : Mari.

Mari, oui, si tu veux. Alors ? Tu lui as parlé de moi ou pas ?

Winnie : Oui.

Et ? Développe un peu !

Winnie : Je ne pense pas qu'il m'ait vraiment crue. Enfin... Il a l'air d'avoir accepté, je ne sais pas.

Alors pourquoi tu ne me réponds pas quand je te parle ?

Winnie : Parce que c'est bizarre ! Même s'il sait, c'est comme si je parlais seule, c'est gênant...

Faudra s'y faire, sinon je vais mal supporter ta vie de couple.

Winnie : Je ne vais sans doute pas faire quelque chose qui me dérange juste parce que toi ça tu ne supportes pas, oh !

Ouais déso, je me suis emportée.

18-11-2017_19-06-07

J'ai l'impression que ça fait longtemps que je ne t'ai pas vue ici au travail.

Winnie : Pourtant j'y suis tous les jours de la semaine, comme d'habitude.

Je sais, c'est qu'il s'est passé pas mal de choses cette dernière semaine... Et au fait, même si je trouve que c'est rapide, je suis contente que tu sois enceinte, j'aime bien quand y'a des bébés, ça ambiance.

Winnie : C'était censé me rassurer ?

Je sais pas trop. Au moins on ne s'ennuiera pas !

18-11-2017_19-26-33

Mais Winnie, il est quelle heure ?

Winnie : Je sais pas, deux heures du matin je crois.

Et tu te fais une bouffe ?

Winne : Je meurs de faim, j'ai l'impression de devoir manger pour deux ! 

Tu dois manger pour deux.

18-11-2017_19-28-24

Gavin : Coucou le bébé !

Wah, ça pousse vite par ici !

Winnie : Haha, oui, j'ai hâte qu'il sorte !

Gavin : Euh...

Winnie : Ah, euh... je parle à Mae. Je t'avais dit que ce serait un peu bizarre.

Gavin : Je dois m'y faire, je pense.

Et il s'y fera.

Winnie : Mae !

Gavin : C'est étrange, quand même...

18-11-2017_19-29-29

C'est ça, fais le taire, très bien.

18-11-2017_19-31-42

Sinon, le vie de Cat continue à suivre son cours, principalement sur son tapis, au moins il est pas trop chiant comme chat.

18-11-2017_19-32-10

What the fuck, Winnie ?

Winnie : Oui ? 

Ton mari il est bien écrivain ?

Winnie : Oui pourquoi ?

Pourquoi dans sa tenue de travail il a un scaphandre sur la tête ?

Winnie : Euh...

18-11-2017_19-33-34

Winnie : Oh, j'ai tellement mal au dos !

Ca va ?

Winnie : Ca va, ça va, j'arrive bientôt à terme, le calvaire est bientôt fini.

T'es sûre que tu veux aller travailler ?

Winnie : Bien sûr, je ne raterai un jour de travail pour rien au monde ! Et je sais que je ne dois pas accoucher dans la journée, donc tout ira bien.

18-11-2017_19-34-11

Winnie *baille*

Salut, bien dormi ?

Winnie : J'ai perdu les eaux.

Ah d'accord, t'es vachement sereine.

Winnie : Ah bordel j'ai perdu les eaux !!!

Ok, calme toi.

Winnie : Tu te plains quand je suis trop seraine, et tu te plains quand je le suis pas, t'es chiante.

18-11-2017_19-34-54

Ma chère Winnie, les sims 4 ont évolué et tu peux désormais accoucher dans un hôpital !

Winnie : Je n'ose même pas imaginer comment c'était avant.

C'était nul.

Gavin : AH MON DIEU SIMS MA FEMME ACCOUCHE.

Mais ta gueule Gavin.

18-11-2017_19-35-51

Winnie : Bonjour, je viens pour accoucher s'il-vous-plaît.

Hôte d'accueil : Vous voyez pas que je téléphone ? Rah la politesse de nos jours !

Winnie : Mae ? J'ai mal, je peux pas réagir, aide moi.

J'ai bien envie de lui hurler dessus, mais personne ne m'entend dans ce pays...

18-11-2017_19-36-05

Winnie : Je ne me sens vraiment pas très bien.

T'en fais pas, tout ira bien. Et si tu fais un malaise, tu es déjà dans l'hôpital, c'est parfait.

Winnie : C'est pas drôle.

Eh, y'a Lola ta collègue derrière.

Lola : Salut Winnie ! Courage pour ton accouchement.

C'est glauque un peu, viens on se casse.

18-11-2017_19-36-25

Bonjour monsieur, c'est vous le médecin de Winnie ? Vous avez une drôle de dégaine...

...

Winnie, j'ai peur pour toi.

Winnie : Arrête de me stresser !

18-11-2017_19-36-36

Winnie : Oh dieu sims...

Médecin : Ne vous en faites pas madame, tout va bien se passer.

Winnie, c'est quoi cette machine de l'enfer ?

Winnie : Je ne sais pas, même moi je n'ose pas inventer de telles machines au boulot...

Bon, on va faire confiance au médecin, ok, tout va bien se passer. Respire surtout !

Winnie : Pfff, pfff, pfff.

C'est une très belle respiration, félicitations.

Winnie : Arrête de te foutre de moiiiiiiaïïïïïe.

18-11-2017_19-38-26

Winniiiie, c'est un petit garçon !

Winnie : C'est vrai ?

D'après google, le vêtement vert, c'est pour les garçons, donc oui.

Winnie : Je ne comprends jamais rien à ce que tu dis, mais je suis heureuse... Mon petit bébé...

Il est tout mignon, je suis fière de toi... Ma petite génération 17, j'en ai la larme à l'oeil.

18-11-2017_19-38-56

 Il était drôlement plus mignon quand tu ne le portais pas. Tu l'as appelé comment ?

Winnie : Riwan. C'était le prénom de mon père.

Bon, eh bien, bienvenue dans la famille Riwan ! J'espère que toi, tu vas m'entendre, de serait top, j'ai ai marre de parler qu'avec ta mère.

Winnie : Je suis bien trop heureuse pour répondre à ta provocation.

Très bien, alors je m'en vais. 


La deuxième/dix-septième génération est enfin lààà ! Il lui aura fallu du temps, à notre deuxième fondatrice pour avoir son premier enfant. Au même stade, Louise avait déjà 5 enfants !