11-02-2018_18-46-28

Riwan : Eh, Maman, ça va aller, d'accord ?

Winnie : Je ne sais pas, Riwan, pourquoi le bonheur m'est interdit ?

Riwan : Il ne t'est pas interdit, Maman ! Regarde, quand Papa est parti, c'est ce que tu te disais, mais tu as fini par retrouver le bonheur ! Pense à tout ces bons moments que tu as vécu avec Liberty. Pense à ce qu'elle t'a apporté.

Winnie : C'est dur...

Riwan : Je sais, c'est parce que c'est encore trop récent. Mais un jour, je te jure, quand tu penseras à elle, tu souriras en pensant au bonheur qu'elle t'a apporté.

Winnie : Tu as peut-être raison.

11-02-2018_18-46-31

Riwan : Mais oui, Maman ! Et tu n'es pas seule ! Je suis là, et il y a Oonna, elle représente ce que vous avez construit ensemble.

En parlant de la petite, elle a l'air mal en point...

Winnie : Je vais aller la voir.

11-02-2018_18-47-05

C'est héréditaire de se foutre sous les draps pour pleurer ?

Oonna : Snif, je pleure pas !

T'as dit "snif".

Oonna : JE PLEURE PAS !

Eh, calme-toi.

Oonna : Non, va-t'en !

11-02-2018_18-47-49

Winnie : Eh, ma puce, ne t'énerve pas comme ça... Ca ne sert à rien de s'énerver, tu sais ?

Oonna : Mais je suis triste...

Winnie : Je sais, moi aussi je suis triste, mais je suis là, d'accord ?

11-02-2018_18-47-40

 Winnie : Allez, viens là ma chérie.

Oonna : Je t'aime Maman.

Winnie : Je t'aime aussi.

Mooh, vous êtes mignonnes, j'ai envie de pleurer.

11-02-2018_18-49-00

Eh, t'as vu, j'ai mis un bip bip.

Winnie : Je ne suis vraiment pas sûre d'avoir envie de parler de ça maintenant, tu vois ?

Ecoute, on n'a pas vraiment reparlé de ce qu'il s'est passé, mais...

Winnie : Je n'ai pas envie d'en parler en fait. Surtout pas avec toi !

Winnie, tu ne peux pas me tenir pour unique responsable !

Winnie : Tu es une déesse, t'es censée pouvoir prévenir de ce genre de trucs ! 

Non, parce que je ne suis pas omnipotente ! Je suis pas ce genre de déesse. Je ne suis même pas sûre d'en être une, si ça se trouve, je suis juste une personne normale comme toi, qui d'une manière ou d'une autre, peut avoir un certain contrôle sur vos vies. Mais je ne peux pas faire des miracles, ni décider de vos actions (c'est faux, mais ce serait trop méta pour elle, donc chut). Je suis désolée pour ce qui est arrivée à Liberty, ça m'attriste et me choque, mais c'était un accident. Malheureusement, ça arrive. Et on n'y peut rien. 

Winnie : J'ai vraiment pas envie d'en parler.

11-02-2018_18-49-24

Tu pourras pas m'en vouloir toute ta vie.

Winnie : Je ne t'en veux pas. Mais j'ai pas envie de t'entendre en parler pendant un moment, s'il-te-plaît. Peut-être même de t'entendre parler tout court.

Ok...

11-02-2018_18-50-14

Oonna : AAAH !

Oonna, qu'est-ce que tu fais ?!

Oonna : RIEN !

Comment ça rien, tu es en train de détruire ta maison de poupées, arrête !

Oonna : NON !

OONNA !

11-02-2018_18-50-36

BORDEL OONNA ARRETE !

Oonna : Pourquoi ?

Parce que c'est pas bien de faire ce que tu fais, tu es en train de détruire ton tapis !

Oonna : Je m'en fiche !

Pourquoi tu fais ça ?

Oonna : Je suis en colère !

Je comprends que la mort de ta mère t'attriste, mais c'est pas une raison pour faire ça !

Oonna : M'EN FICHE !

11-02-2018_18-52-15

Winnie : Oonna, qu'est-ce que tu as fait ?

Oh oh.

Oonna : J'ai rien fait !

Dit-elle devant sa maison détruite et son tapis taché.

Winnie : Ca va pas de te comporter comme ça, qu'est-ce qui te prend ? Je ne suis pas fière du tout, Oonna, ta maman et moi on ne t'a pas éduquée comme ça !

Oonna : Je suis désolée...

Winnie : Pour la peine, tu iras au lit sans jouer, allez, zou !

Zou !

Winnie : Mae !

Quoi, c'est drôle de dire "zou".

11-02-2018_18-53-30

Winnie : Demain on rangera tes bêtises, et je ne veux pas que ça se reproduise, d'accord ?

Oonna : Oui, Maman...

Winnie : Allez, bonne nuit.

Oonna : Bonne nuit...

11-02-2018_18-53-37

Winnie : Je t'aime ma chérie, je sais que c'est dur, mais détruire ta chambre ne changera rien. Si tu as besoin d'évacuer, je t'inscrirai au sport.

Oonna : C'est vrai ?

Winnie : Oui. Allez, maintenant dors.

Oonna : D'accord, bonne nuit !

11-02-2018_18-53-59

Tu gères bien, avec Oonna.

Winnie : C'est compliqué...

Je sais. La mort de sa mère empire ses caprices et sautes d'humeur. Elle ne comprend pas pourquoi elle est partie et ça la met en colère.

Winnie : Je ne suis pas sûre de savoir comment gérer une enfant en deuil de sa mère.

Je trouve que tu t'en sors pas trop mal.

Winnie : Merci, Mae, bonne nuit.

Bonne nuit.

11-02-2018_18-55-07

Oonna : Maman, je suis désolée d'avoir détruit ma maison de poupées.

Winnie : C'est rien, mais je ne veux pas que tu recommences, d'accord ? Je ne la réparerai pas deux fois.

Oonna : D'accord.

11-02-2018_18-56-54

Winnie : Alors, comment il s'appelle celui que je tiens ?

Oonna : Thomas !

Winnie : Thomas, d'accord.

Quel est son background ?

Winnie : Mae...

Quoi, pour jouer un personnage, il faut en savoir un minimum sur lui, non ?

Winnie : Je saurai improviser.

Oonna : Maman, le bébé pleure, il faut que t'ailles t'en occuper, moi je suis dans la piscine.

Cette petite a le sens des priorités.

14-02-2018_10-46-48

Eeeh, retour au boulot, à chaque fois j'ai l'impression que c'était y'a une éternité et à chaque fois, ça l'est pas.

Winnie : Je peux rien faire pour toi.

Je sais, c'est triste.

14-02-2018_10-48-29

Sur quel projet tu travailles ?

Winnie : C'est top secret.

Roh, allez, y'a rien de top secret pour moi.

Winnie : ...

Si ?

Winnie : Si.

14-02-2018_10-49-55

Mais, je... Les cendres du vieux sont toujours là en plein milieu du couloir ?! Vous êtes sérieux ?

Winnie : Personne ne sait à qui c'est de s'en occuper, alors personne n'y touche.

C'est quoi cette logique ? 

Winnie : Je trouve ça assez logique, en soi.

Non, mais moi aussi, mais dans ce contexte c'est con, je sais pas, gardez pas un mort comme ça en plein milieu du couloir, c'est glauque !

14-02-2018_10-53-34

Winnie : Alors ma chérie, c'était bien l'école ?

Oonna : C'était super, j'ai eu un 20 !

Winnie : Super, je suis très fière !

Oonna : C'est vrai ?

Winnie : Bien sûr, pour te récompenser, demain on ira aux falaises, d'accord ?

Oonna : Ouaiiis !

Ca fait du bien de la voir toute contente comme ça !

14-02-2018_11-00-00

Le lendemain matin

Oonna : Maman, Maman, on y va, allez, on y va ?

Winnie : Attends une minute, laisse moi finir de manger !

Riwan : Et tu peux aussi finir la partie que tu as commencé, tu sais ?

Oonna : Mais il est nul ton jeu, j'y comprends rien !

Riwan : Parce que tu n'écoutes pas quand je t'explique les règles !

Oonna : On y va ?

Riwan : Mon dieu sims...

Vous êtes chous, je vous laisse sur cette joyeuse scène !


Et je vous laisse pendant quelques semaines d'ailleurs. Le prochain chapitre sera le 13 juin (ouais, c'est dans longtemps), parce que mercredi prochain... je pars faire un roadtrip de deux semaines en Islande dans le yolo le plus total \o/ Donc je préfère mettre en pause parce que sinon je prends du retard :') Désolée, je reviens à peine que je repars.

Bref, tschüss et à dans quelques semaines !